PHOBOS, ORIGINES

19.3.17


« La magie est dans l’œil de celui qui regarde »

mon avis sur le second tome

  
Auteur : Victor Dixen
éditeur : Robert Laffont, Collection R
nombre de pages : 300
date de sortie : juin 2016


résumé :
Ils incarnent l'avenir de l'Humanité.

Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars.
Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.

Ils dissimulent un lourd passé.

Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ?
La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ?
Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les " héros de l'espace " ?

Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu'il ne soit trop tard.

pourquoi j’ai lu ce livre :
Je remercie énormément  Line car c’est grâce à elle que j’ai pu lire ce livre ! Ayant plus qu’adoré les deux premiers tomes de Phobos, vous vous doutez bien que j’étais très intriguée par cet hors-série ;)

mon avis :

Objet livre : J’adore la couverture et la mise en page de ce livre. En effet, le récit est ponctué de graphiques et illustrations qui rendent la lecture encore plus fluide et agréable !

Les personnages et histoire : Ce que je reproche aux premiers tomes de Phobos, c’est que je n’ai jamais réussi à m’attacher aux personnages. Il y a une telle diversité de culture et de caractère parmi eux que c’est vraiment dommage. J’espère que le tome 3 sera à la hauteur de mes espérances. MAIS, pour en revenir à Origines ;p, ce livre m’a permis de beaucoup m’attacher à nos six protagonistes masculins ! J’ai adoré découvrir leurs vies AVANT Mars et Genesis. Certains m’ont beaucoup touchée, notamment Tao, qui n’était pas forcément celui que je préférais le plus mais son histoire m’a totalement emportée !


Rythme et écriture : Il n’y a pas d’intrigue à proprement parlé donc pas de rythme mais je peux tout de même vous dire que j’ai adoré retrouvé la plume de Victor Dixen ! Dans sa saga Phobos, je la trouve très différente de sa façon d’écrire dans son roman Animale. J’ai clairement une préférence pour la première car je la trouve tellement plus addictive !




« ELLE Était mon soleil, mon assurance, mon intelligence.
Moi, je n’étais que sa lune. Un soleil peut vivre seul, sans planète.
Mais une lune a besoin de tourner autour de quelque chose, sinon elle se désaxe et se perd dans l’espace… »







Les +
• on s’attache aux personnages
• on apprend ou réapprend à les connaitre
• la plume


Les –
/


Une ré-immersion dans un univers que j’aime au plus au point et qui me donne terriblement envie de lire le troisième tome de cette histoire !











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre message ici ♥