LES CHEVALIERS DES GRINGOLES, LES MENHIRS MAUDITS

1 juin 2018

Auteur : Erwan Ji et Papaya (illustrations)
éditeur : Nathan
nombre de pages : 217
date de sortie : mai 2018


résumé : 
Un Chevalier des Gringoles fait face à ses peurs (même quand il a carrément trop le vertige). Bientôt, je participerai à un duel sur les Menhirs maudits. Si vous connaissez pas, c’est juste la course la plus dangereuse du monde. Tout ça parce qu’au collège de Cayou-des-Gringoles, un humain terrifiant m’a pris en grippe. C’est fou, non ? Comme diraient les humains, c’est la vie. Et comme on le dirait en zombi, Hjjlhhggllrfv. Traduction : « Euh, ça me paraît risqué, quand même, et j’ai un peu peur de faire dans mon pantalon. »

pourquoi j’ai lu ce livre :
Je pense que vous avez compris que j’adore Erwan Ji. Alors, quand on m’a proposé de découvrir son nouveau roman jeunesse, je n’ai pas hésité une seule seconde avant d’accepter !

mon avis :
Objet livre : Cette illustration de couverture est magique ! Tout comme celles qui complètent le récit.

Les personnages et histoire :J’ai ADORÉ cette histoire. L’univers est original tout en restant très compréhensible et accessible. Le personnage de Wesley est adorable et ses coéquipiers, Gus et Léonora m’ont vraiment fait sourire. Ce roman excellent car il peut plaire autant à des enfants qu'à des adultes. Les personnages et leurs dialogues sont intéressants et leurs propos correspondent à leur âge respectif. Bien qu’il soit de petits aventuriers, ils ne font pas de choses invraisemblables. Leurs parents et l’école sont présents dans le récit. Ce qui m’a le plus plu, c’est que l’auteur mêle beaucoup de sujets d’actualité par-ci par-là à son intrigue. Je pense notamment à la question du racisme car Wesley subit les moqueries de ses camarades humains à propos du fait qu’il soit un zombi. Le thème de l'amitié est également très bien abordé. J’ai adoré suivre l’évolution des relations entre nos protagonistes principaux. Je pense que c’est un roman parfait pour amuser et développer l’imaginaire des enfants tout en leur faisant prendre conscience de certaines choses essentielles sur l’acceptation des autres, la confiance, les secrets ou encore l’amitié. Je ne sais pas si c’est vraiment le but de ce roman mais c’est ce que j’ai ressenti.
J’en profite pour vous conseiller pour l’énième fois le roman du même l’auteur qui s'intitule J’ai avalé un arc-en-ciel qui aborde un nombre incroyable de sujets différents et de manière pertinente.

Rythme et écriture : Comme précédemment, l’humour d’Erwan Ji m’a totalement ravie ! Drôle et pétillant. Le roman est assez court, mais j’ai trouvé que tout était bien développé et expliqué pour les plus jeunes. Il n’y a aucun moment de battements, l’histoire n’est ni trop lente, ni trop rapide.

Fin : Cette série sera composée de quatre tomes et autant vous dire que j’ai hâte de lire la suite !

Univers : Je vous préviens, il faut être un grand enfant et se laisser emporter dans cet univers complètement dingue où créatures imaginaires et légendes seront de la partie. Mais franchement n’hésitez pas avant de faire découvrir cette histoire à vos enfants si vous en avez, ils vont adorer !





Les + 
• messages/leçons
• personnages
• univers
• illustrations
• humour

Les –
/






Les chevaliers des Gringoles m’a fait passer un excellent moment de lecture. Je ne peux que vous inciter à le lire pour vous, ou avec des enfants car cet univers est totalement magique et fascinant.





PS : Et pour les personnes qui auraient lu J'ai égaré la Lune, vous connaissez le lien secret entre ces deux histoires :)




THE HATE U GIVE

8 avr. 2018

Auteur : Angie Thomas
éditeur : Nathan
nombre de pages : 488
date de sortie : avril 2017


résumé :

Starr a 16 ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres de gangs, la drogue et les descentes de police.
Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic; tous les jours , elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.

Mais tout vole en éclats le soir où son ai d'enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s'embrase, tandis que la police cherche à enterrer l'affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu'elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère; et à redresser la tête.

pourquoi j’ai lu ce livre :
Un grand merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce roman !

mon avis :

Objet livre : J’adore la couverture. Simple, épurée et intrigante.

Les personnages et histoire : Je ne sais pas comment vous parler de ce roman. Comment vous parler du rythme et de l’intrigue alors que ce livre mais en avant une facette horrible de notre société ? Cela me semble bien moins important que pour d'autres romans.

J’ai adoré les personnages. Certains m’ont fait rire, d’autres m’ont beaucoup touchée. Starr en particulier qui fait preuve d’énormément de courage. On apprend à la connaître au fil des pages et des évènements. Sa famille est d’un soutien incroyable pour elle, ils se serrent les coudes en toutes circonstances.




I learned that people make mistakes, and you have to decide if their mistakes are bigger than your love for them.




Rythme et écriture : Bien que j’aie pris du temps à lire ce roman, il ne m’a pas ennuyée un seul instant. Il se passe toujours quelque chose. Même les descriptions, explications ou références de l’auteure étaient toutes très intéressantes, notamment celles concernant Tupac. Le roman est structuré en plusieurs parties, ce que j’ai trouvé très judicieux car cela permet de se concentrer sur les éléments les plus importants.

Fin : Ce livre est un one-shot, il n’y aura donc pas de suite. L’auteure termine extrêmement bien son récit malgré les révélations qui nous sont annoncées durant les dernières pages.




What's the point of having a voice if you're gonna be silent in those moments you shouldn't be?




Les +
• met en avant une facette de notre société à propos de laquelle nous avons encore de grands progrès à faire.
• met en avant les voix des populations qui ne sont parfois pas assez écoutées
• les personnages
• la plume de Angie Thomas


Les –
/






The Hate U Give est un roman à faire lire au plus grand nombre ! Il met en avant une vérité horrible sur notre société grâce à des personnages attachants et une écriture rythmée.