LA PETITE CHARTREUSE

16.3.16



auteur : Pierre Péju
éditeur : folio
nombre de pages : 198
date de sortie : 9 octobre 2002



résumé :
Sous une pluie froide de novembre, la camionnette du libraire Étienne Vollard heurte de plein fouet une petite fille en anorak rouge qui, affolée, courait droit devant elle après avoir vainement attendu sa mère, jeune femme fuyante et transparente.
Désormais, cet homme va devoir vivre avec les conséquences de l'accident. Affublé d'une paternité d'emprunt, Vollard, jusque-là introverti et solitaire, commence à réciter à l'enfant plongée dans le coma des textes littéraires contenus dans sa mémoire fabuleuse. Lorsque l'enfant s'éveille, elle a perdu l'usage de la parole. Alors, fuyant ses insomnies et ses angoisses anciennes, le libraire emmène Éva marcher dans les paysages de la Grande Chartreuse, lieu sauvage et splendide où vivent des moines qui ont fait vœu de silence. Un gros homme, encombré de lui-même, une mère bien trop jeune, et une fillette précocement fracassée par la vie forment un étrange trio : le triangle des solitudes. Le narrateur de cette histoire, témoin de l'enfance et de la jeunesse de Vollard, exprime sa fascination pour ce libraire inoubliable. Mais ce roman-conte est aussi un hymne inoubliable à la littérature, une méditation sur le fragile pouvoir des livres.

mon avis :
Aujourd’hui je vous donne mon avis sur la petite Chartreuse de Pierre Péju. J’ai entendu parler de ce livre sur la chaine de Marine (Tartineauxpommes) et quand je suis tombée dessus à Emmaüs je l’ai pris et je l’ai lu presque tout de suite après !
Je ne savais que deux choses sur ce livre : que ça parlait d’hiver et de livres. Et bien c’est vraiment ça ! J’ai bien aimé l’histoire que j’ai trouvée très spéciale. Si je vous la racontais du début à la fin, vous trouveriez que c’est un peu bizarre parce qu’on peut la résumé en quelques phrases mais l’auteur la narre d’une très belle façon. Presque poétique ! Pierre Péju à une plume merveilleuse qui nous embarque complétement
dans l’histoire, et quand on finit notre lecture on a l’impression qu’on sort de je ne sais où. Ça va vous paraître bizarre mais c’est vraiment ce que j’ai ressenti.
L’histoire est belle et touchante. La seule petite chose qui m’a dérangée c’est la fin que j’ai trouvé un peu facile. Je n’ai pas compris pourquoi ?
Une belle découverte et une plume que j’ai envie de retrouver !


une belle histoire


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre message ici ♥