FORGET TOMORROW

20.3.16



auteur : Pintip Dunn
éditeur : Lumen
nombre de pages : 429
date de sortie : 21 janvier 2016



résumé :

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !

Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux « souvenir », envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse.

Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.

Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d’une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même…


mon avis :
J’ai gagné ce livre à un concours de chez Lumen, j’étais tellement contente parce que c’était le premier roman que je gagnais mais je ne sais pas pourquoi, j’ai attendu mars pour enfin le découvrir…

Déjà, je ne m’attendais pas à ça. Je ne sais pas si je m’attendais à mieux ou à autre chose, mais en tout cas pas à ça…  On est tout de suite dans le vif du sujet, mais jusqu’au premier quart, je savais déjà tout ce qui allait se passer. Soit ils le disaient dans le résumé, ou sinon je pense que je l’avais entendu dans une vidéo. Ce qui fait qu’à un moment je me suis vraiment demandée ce qui allait bien pouvoir se passé, j’en avais aucune idée… Le début (jusqu’à la moitié) est vraiment longuet, il ne se passe pas grand-chose, mais la dernière partie m’a vraiment surprise ! Je ne m’attendais plus à un truc de fou, mais la fin c’est carrément ça ! La fin est vraiment bonne et addictive par rapport au début où, même si les chapitres se finissent en sorte qu’on ait envie de lire la suite, moi je n’avais pas forcément envie de continuer. À la toute fin je me disais : « Non, tu vas pas faire ça ! ». Je ne vous dis pas ce qu’il ou elle fait mais en tout cas c’est bien, pas joyeux mais ça nous laisse sur le cul !
Je pense que s’il n’y avait pas eu d’épilogue, ça aurait pu être un one shot. Je suis contente qu’il y ait une suite même si j’ai peur de ce que ça va donner suite à l’épilogue, mais c’est cool.

Les personnages. J’ai trouvé qu’ils étaient un peu plats, qu’ils n’avaient pas forcément de caractère à eux à part peut-être Callie que j’ai bien appréciée, mais les autres, bof bof… Jessa est trop mignonne ! Je l’adore, s’est mon personnage préféré ! Logan c’est le pire, ce qui pouvait lui arriver m’importait peu…

Le point qui m’a le plus dérangée, c’est qu’on ne connait rien sur l’Essort, terme qui est utilisé plusieurs fois. Par exemple, on nous dit qu’on se servait des crayons de papier avant l’Essort, mais on n’en sait pas plus sur le comment du pourquoi on en est arrivé là… On n’en apprend pas beaucoup sur la politique non plus. Le récit est plus axé sur les recherches du ComA et tout ça mais sinon c’est tout. 
Autre chose bizarre, pendant tout le roman (429 pages), Callie ne se rend qu’à deux endroits principaux et deux autres un tout tout petit moment. 

La plume de Pintip Dunn est simple mais vraiment pas descriptive. Je n’arrivais pas à imaginer les personnages, à part Jessa encore une fois.
La romance entre Logan et Callie ne casse pas des briques, mais elle est chou. Un peu trop présente à mon goût…

Après tous ces points négatifs, vous devriez penser que je n’ai pas aimé ce livre, mais ce n’est vraiment pas le cas ! J’ai adoré la fin et l’ensemble du roman est malgré tout, très bon ! J’espère que dans la suite on va en apprendre plus sur l’Essort et apprendre à mieux connaître l’univers de Callie. Et merci aux éditions Lumen qui mônt permis de découvrir cette histoire !




 En plus :






un avis mitigé



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre message ici ♥